Mike Tyson : la frappe publicitaire de Boursorama Banque

Inspiré du concept américain de “celebrity marketing” où l’engagement suscité par une communauté autour d’une personnalité permet de vendre une marque, Boursorama s’est mis au goût du jour avec un spot publicitaire autour du célèbre boxeur Mike Tyson.

La banque mobile Boursorama Banque démontre par ses ambitions et ses investissements massifs, sa volonté de concurrencer les banques traditionnelles. Pour ce faire, elle investit notamment dans la publicité et le marketing, atout indispensable pour l’acquisition de nouveaux clients.

Avec une connaissance détaillée des biais cognitifs et du pouvoir des réseaux sociaux, Boursorama mise sur une stratégie de marketing digital émergente : le one-shot avec un contenu viral. Et pour créer le buzz, quoi de mieux que d’intégrer une personnalité haute en couleur et plébiscitée dans le monde entier : Mike Tyson.

La banque avait notamment travaillé sur la même stratégie l’année passée, avec en guest Brad Pitt et ce pour un montant de 6 millions d’euros.

Vers une image plus moderne

Cette stratégie pour le buzz permet également de donner un second souffle à l’image de marque de cette banque alors que les néo-banques continuent de séduire par leurs positionnement jeune et moderne.

En vue d’apporter plus de modernité et pour concurrencer ces néo-banques, Boursorama a retravaillé son image de marque. On peut citer parmi les changements le remplacement des anciens modèles de carte bancaire vers de nouvelles offres plus personnalisées.

Malgré son énorme budget publicité, cette banque en ligne souhaite rester compétitive ; elle est ainsi toujours la banque la moins chère de France à ce jour.

Je souhaite être parrainé(e) !

Remplissez vos prénom, nom et e-mail (un vrai) puis soumettez votre demande de parrainage. Vous recevrez en quelques minutes un e-mail pour procéder à votre ouverture de compte Boursorama.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les étapes de parrainage avant de faire votre demande, cliquez sur le lien ci-dessous.